Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Access Immobilier, Agence immobilière BIGANOS 33380

Immobilier : L'épargne Logement

Publiée le 19/03/2014

Vous envisagez un projet immobilier à plus ou moins long terme ? Pensez à ouvrir un Plan Epargne Logement. C’est une épargne bloquée, à taux fixe, qui produit des intérêts et peut permettre d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. D’autant plus que le PEL est considéré par les banques comme de l’apport personnel.

 

 

Comment fonctionne le PEL ?

Toute personne ayant au moins 15 ans peut en ouvrir un. Pour une durée de vie au minimum de quatre ans, il est prolongeable tous les ans jusqu’à la dixième année. Le versement minimum à l’ouverture est de 225€, et doit ensuite être alimenté à votre guise avec un minimum déposé de 540€ par an. Le plafond autorisé est de 61 200 €.

 

Quels sont les avantages du PEL ?

Il vous permet d’accéder lors d’un achat immobilier à un prêt à taux fixe ainsi qu’à une mensualité fixe. Le montant de ce prêt sera réglementé par l’Etat. Le montant emprunté avec ce PEL ne pourra excéder 92 000 €. A noter que la demande de prêt doit être faite au maximum un an après le retrait des fonds sur le plan. A compter de cette somme vous ne pourrez plus déposer d’argent, vous pourrez en revanche continuer à toucher vos intérêts dessus.

 

Cession de droits à prêt ?

Il est possible de céder les droits acquis avec votre PEL à une personne de votre famille (hors concubin, partenaire pacsé ou cousin), le bénéficiaire devant lui-même détenir un PEL depuis plus de trois ans. Dans la même manière, vos proches peuvent également vous faire bénéficier de leurs droits à prêts.

 

Pour acheter quoi ?

Le PEL peut financer l’achat de :

      - la résidence principale située en France, neuve récente ou ancienne, avec ou sans travaux ;

      - la résidence secondaire neuve pour l’habiter ou la louer ;

      - un investissement locatif neuf ou ancien non meublé ;

      - un terrain à bâtir ;

      - une place de parking ou un garage à proximité de la résidence principale ;

      - l’amélioration ou l’agrandissement de la résidence principale.

Notre actualité